En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant de bénéficier d'une navigation adaptée à vos usages et des données correspondant à vos centres d'intérêt. Ces derniers servent également à réaliser des statistiques de visites.

Coup de coeur

La cantine de minuit, Yaro Abe

Un joli recueil de petites histoires, de tranches de vie, de personnages blessés, blessants, beaux, fragiles, gais, puissants ou tristes qui convergent vers un même point : un petit restaurant japonais qui n'ouvre qu'entre minuit et 7h du matin. Le patron, l'homme à la cicatrice, ne propose qu'un plat à la carte, le reste, il l'improvise nuit après nuit. Chaque chapitre évoque un plat et derrière l'assiette, une vie, celle d'un passant ordinaire dont on ne verra que le mystère, celle d'un habitué. Et de chapitres en chapitres, on est heureux de retrouver en toile de fond tel ou tel personnage que l'on aura découvert auparavant, ils se rencontrent, s'aiment, se séparent, se retrouvent dans une ambiance nocturne, parfois un peu interlope... On lit ce recueil comme on rentre dans une grande famille, invités nous aussi à goûter (qu'avec les yeux et c'est tellement dommage) aux plats et à tisser un brin de conversation.

Coup de coeur de Dorothée

 

cantine minuit 2

 

 Pour réserver

Auteur(s) Abe, Yaro (Auteur) ;Slocombe, Miyako (Traducteur)
Titre(s) La cantine de minuit. 1 / Yaro Abe ; traduit du japonais par Miyako Slocombe.
Editeur(s) le Lézard noir, 2017.
Résumé La cantine de minuit est un petit restaurant situé au fond du quartier de Shinjuku. De minuit à sept heures du matin, le patron prépare des plats traditionnels. Prix Shigakukan du meilleur manga 2009, prix Asie de la critique ACBD 2017.
Notes Sens de lecture japonais.
Série : La cantine de minuit. Vol 1.

Sélection des usagers